mercredi 17 août 2016

Une semaine dans le Lot


Ma 209ème vidéo :

Une semaine dans le Lot


Me voici de retour après une semaine passée dans le Lot, une région superbement boisée et vallonnée.

J'ai été accueillie par une amie d'enfance qui habite une magnifique maison à Pontcirq dont les murs épais nous protégeaient de la chaleur.

Un bel endroit où avec bonheur l'on croise peu de voitures, d'où une qualité de vie incomparable.

Tous les villages alentour offraient des fêtes et des brocantes prisées tant par les habitants que par les touristes.

J'ai apprécié en particulier ce dimanche passé dans l'Eglise de Bélaye où se sont déroulées les 28ème rencontres de violoncelle ainsi que la découverte du Musée Zadkine situé dans le beau village Les Arques à côté de la maison où l'artiste a vécu.

Le temps nous a manqué pour d'autres découvertes mais il était aussi important de se rappeler le passé car elle et moi ne nous étions pas vues depuis plus de 40 ans.. 

alors mazette ces retrouvailles furent joyeuses,  bavardes, affectueuses et revigorantes.

Merci à elle pour cet accueil si chaleureux.

Fanfanchatblanc

Musique : Johannes Brahms Sonate pour violoncelle et piano en mi mineur, op.38 (Allegro) Sonia Wieder-Atherton au violoncelle et Imogen Cooper au piano



Pour une meilleure lecture, après démarrage cliquer sur YouTube



mardi 2 août 2016

Mon petit Musée des Insolites et des Délires (année 2016) - 6 -




Compo 158 (2016) pastel sec sur papier noir (29,7 x 42 cm)

Dans la série :

"Couleurs et transparence"

Je l'intitule :

"Vogue la galère"







vendredi 29 juillet 2016

Les Femmes Peintres que j'aime et dont on parle peu : Charlotte Musson


Ma 208ème vidéo :

Charlotte Musson paintings



Charlotte Musson 

(1903 – 1974)peintre pastelliste française. 

En 1918 elle entre dans une 
école de dessin rue d’Abbeville à Paris. 

Vers 1920 elle rejoint le groupe de jeunes femmes peintres qui gravitent autour
de Marie-Jeanne Carpentier. 

Vers 1930 elle installe son atelier rue de l’Echiquier. 

Avec son compagnon, l’érudit Gonzague Truc qu’elle épousera en 1968, se forme un salon littéraire. Elle y fera au pastel de beaux portraits de Marguerite Yourcenar, Marcel Aymé, Jean Paulhan, Gabriel Marcel, Marguerite Moreno,  Madeleine Robinson pour ne citer que ceux-là.  

De 1996 à 1998 d’importantes donations d’œuvres enrichissent le Musée Elise Rieuf. 

Marie-Jeanne Carpentier dira d’elle le 31 juillet 1930  :

« Mon élève, la jeune Musson a une perception d’une justesse et d’une profondeur toujours étonnante par sa sensibilité frémissante. Elle a des expressions de sa pensée remarquables. Si elle voulait se cultiver et travailler, quel développement elle pourrait atteindre ». 



Suis sensible à l’ensemble de son œuvre car fascinée par les portraitistes. Ses portraits ont un regard particulier. Et j’aime beaucoup également ses paysages et ses nus. Fanfanchatblanc


Musique : J.S. Bach : Motets
Singet dern Herrn ein nues Lied
par le Monteverdi Choir sous la direction de John Eliot Gardiner




Pour une meilleure lecture après démarrage cliquer sur YouTube


mardi 26 juillet 2016