lundi 16 octobre 2017

Compositions personnelles (année 2017) - 9 -


Almanito (dans mes favoris) m'a suggéré de réaliser un tableau de la photo illustrant "Une Dryade aux abois" ; Chinou (également dans mes favoris) m'a encouragée à relever le défi.

Alors, et en fait, ce sont deux versions que je propose :

L'une colorisée :


Compo 179 (2017) pastel sec sur papier blanc (42 x 29,7 cm)

L'autre en noir blanc beige :


Compo 180 (2017) pastel sec sur papier noir (42 x 29,7 cm)

A chacun sa préférence par rapport à l'original :





jeudi 21 septembre 2017

Une petite pause





Un petit coup de fatigue...

Une lassitude que quelques petits déboires de santé ont accentuée..

Et un besoin de repli sur soi ne serait-ce que pour trouver le temps nécessaire à la lecture et à la création..

M'incitent à faire une petite pause revigorante...

Mais bien sûr je ne vous oublie pas 

A bientôt avec une peu de musique en attendant

Bisous aux fraises des bois

Fanfanchatblanc




Ma 89e vidéo réalisée en février 2011





jeudi 14 septembre 2017

Un peu de Musique : Goffredo Petrassi





Goffredo Petrassi (1904 - 2003)

Compositeur et pédagogue italien.

De 1913 à 1919 il est admis à la Schola Cantorum de San Salvatore in Lauro, puis tout en continuant sa formation, il devient vendeur de disques pour assurer le quotidien (jusqu'en 1930).

En 1934 après des études au Conservatoire San Cecilia, il enseigne à l'Académie Sainte Cécile de Rome. Ennio Morricone, pour ne citer que celui-là, fut son élève.

De 1934 à 1972 il composera huit concertos pour orchestre et réussira à concilier l'influence des maîtres de la polyphonie de la Renaissance avec celles de Stravinsky, Hindemith et Casella.

Ses oeuvres chorales, la plupart empreintes d'une spiritualité sombre et inquiète sont magnifiques.

Sa curiosité, son sens de la recherche, le portent vers un style personnel nourri par un souci de renouvellement du langage musical.

Sa fin de carrière fut marquée par un retour vers le sacré.

Il disait :

"La musique ne peut périr, tout comme ne périt pas l'esprit humain qui lui donne sa raison d'être, et elle continue son chemin parallèlement à celui de l'homme. Les fractures apparentes, qui parfois nous alarment, se recomposent dans le flux irréversible de son histoire".

OUVREZ GRAND VOS OREILLES :

et laissez-vous emporter très haut.

Fanfanchatblanc







samedi 9 septembre 2017

Mon petit Musée des Insolites et des Délires (année 2017) - 8 -




Compo 178 (2017) pastel à l'huile sur papier
(32 x 24 cm)

Dans la série 
"Figures géométriques en goguette"

Je l'intitule :

"Elles se la jouent tapis volants"





jeudi 17 août 2017

dimanche 6 août 2017

Un peu de Musique : Pierre Henry


Pour faire plaisir à l'ami Géhèm (dans mes favoris) qui m'a gentiment suggéré de me rapprocher de ce compositeur hors norme :



Pierre Henry (1927 - 2017)

Compositeur français de musique électroacoustique. 

Il se définissait comme le "père de la musique moderne".

Son nom reste attaché à la "musique concrète" (bruits ou sons enregistrés) fondée par Pierre Schaeffer à laquelle se rattachent la plupart de ses oeuvres, conservées par la BNF.

Jean-Michel Jarre a vu en lui l'un "des grands défricheurs sonores du XXe siècle qui ont changé la manière de concevoir la musique".

Fils de mélomanes, Pierre Henry est entré à 9 ans au Conservatoire de Paris où il a étudié jusqu'en 1947 auprès d'Olivier Messiaen, de Nadia Boulanger et de Félix Passerone pour la percussion.

En 1946 il rencontre l'ingérieur Pierre Schaeffer avec qui il fonde le Groupe de recherche de musique concrète (GRMC) à la RTF. Il écrit avec lui la "Symphonie pour un homme seul" (1950) qui utilise la technique du "piano préparé" : des objets sont insérés entre les cordes et la caisse de l'instrument.

Sa musique se voulait "métaphysique et humaine". Elle était une matière sonore propice à l'imagination, du "cinéma en chambre" ou de la "peinture" comme il la définissait lui-même.

Il avait inspiré de nombreux chorégraphes comme Georges Balanchine, Merce Cunningham ou Maguy Marin.

Sa plus féconde collaboration est celle avec le chorégraphe Maurice Béjart, pour qui il a composé une quinzaine d'oeuvres, dont "Messe pour le Temps Présent" ballet créé en 1967 au Festival d'Avignon et le jerk électronique "Psyché Rock" co-écrit avec Michel Colombier.

En 1958 il quitte les studios de la RTF et crée en 1959 le premier studio d'enregistrement indépendant en France : APSOME (Applications de Procédés Sonores en Musique Electroacoustique).

En 1982 il crée un second studio de recherche musicale, SON/RE. Il obtient le soutien du ministère de la Culture puis celui de Paris en 1990.

En 1950 il rédige un court manifeste intitulé : "Pour penser à une nouvelle musique" dans lequel il décrit sa conception de la musique :
"Il faut prendre immédiatement une direction qui mène à l'organique pur. A ce point de vue, la musique a été beaucoup moins loin que la poésie ou la peinture. Elle n'a pas osé se détruire elle-même pour vivre. Pour vivre plus fort comme le fait tout phénomène vraiment vivant".

En 2012 il crée à la Cité de la Musique "Le Fil de la Vie" et déclare livrer une sorte de testament : Cette oeuvre est "la décomposition de certaines de mes oeuvres. Un voyage d'introspection... Dans mon travail, les jeux devant le micro, les rythmes et les cris, tout ce langage expressif parcourt comme un fil la gamme de mes états corporels et sentimentaux au cours de la vie" (Notice de concert Cité de la musique).

OUVREZ GRAND VOS OREILLES ET VOS MIRETTES :

- car pour moi c'est aussi une musique qui se regarde
- je ne peux pas dire que j'aime cette musique, car, bien que non dénuée de spiritualité, elle n'éveille pas de grande émotion en moi à la différence de la musique dite classique, sauf "Le Voyage"
- par contre, je l'apprécie mieux lorsqu'elle s'exprime à travers l'opéra et la chorégraphie

Fanfanchatblanc












lundi 31 juillet 2017

Mon petit Musée des Insolites et des Délires (année 2017) - 7 -




Compo 176 (2017) pastel à l'huile sur papier blanc
(32 x 24 cm)

Dans la série 
"Figures géométriques en goguette"

Je l'intitule :

"Bousculade de rectangles"









jeudi 27 juillet 2017

Les Femmes-peintres que j'aime et dont on parle peu : Rody Kenny Courtice


Ma 214ème vidéo :

Rody Kenny Courtice


Rody Kenny Courtice 

(1891 – 1973) 

peintre canadienne et 

enseignante également connue

sous le nom de Roselyn Hammond a été l’une des premières femmes à entrer à l’Ecole de Toronto de l’Ontario de l’art, actuellement l’Ontario College of Art and Design. 

Elle a eu comme professeurs

les membres du Groupe des 

Sept, le mouvement le plus 

avant-gardiste des années 

1920. 

Elle a étudié également à l’Ins

titut d’Art de Chicago où elle 

s’est intéressée aux 

marionnettistes et aux 

crépuscules, puis à New-York, 

Londres et Paris. 



Elle a réalisé de nombreux 

paysages dans le style du 

Groupe des Sept. 

Plus tard elle a exposé seule 

ou avec d’autres femmes 

artistes. 



Elle était membre de 

l’Académie royale du Canada, 

de la Société ontarienne des 

artistes, de la Société 

canadienne des peintres en 

eau, de la Société canadienne 

de l’art graphique, de la 

Société Héliconian et de la 

Fédération des artistes 

canadiens. 

Fanfanchatblanc


Musique : Cervo in Bosco Mozart (Le Nozze di Figaro) Cecilia Bartoli Album Sospiri




Pour une meilleure lecture cliquer sur YouTube après démarrage


vendredi 21 juillet 2017

vendredi 7 juillet 2017

Mon petit Musée des Insolites et des délires (année 2017) - 6 -



Compo 174 (2017) pastel à l'huile sur papier 
(32 x 24 cm)

Dans la série :
"Figures géométriques en goguette"

Je l'intitule :

"Triangles en folie"







samedi 24 juin 2017

Compositions personnelles (année 2017) - 6 -



Compo 173 (2017) pastel sec sur papier velours
(24 x 32 cm)

Inspiré d'une image de Manuel Barco trouvée sur MuseTouchvisualartmagasine

Je l'intitule :

"Radiations"









mercredi 14 juin 2017

Mon petit Musée des Insolites et des délires (année 2017) -5-



Compo 172 (2017) pastel à l'huile sur papier blanc
(32 x 24 cm)

Dans la série :

"Figures géométriques en goguette"

Je l'intitule :

"La valse des cercles"








samedi 10 juin 2017

Un peu de Musique : John William Coltrane



John William Coltrane (1926 - 1967) parfois surnommé Trane

Saxophoniste de jazz, compositeur et chef de formation américain.

Il fut après Charlie Parker considéré comme le saxophoniste le plus révolutionnaire et le plus influent en jazz -meneur du courant avant-gardiste dans les années 1960-

Quête spirituelle pour atteindre le divin.

Il combinait l'improvisation à la chaleur du timbre, à la dynamique et au rythme. De 1955 à 1967 il a remodelé le jazz moderne et influencé des générations de musiciens.

Une expérience religieuse en 1957 lui permettra de surmonter sa dépendance à l'héroïne et à l'alcool.

Après cette révélation, ses oeuvres témoigneront d'une grande spiritualité.

OUVREZ GRAND VOS OREILLES :

- c'est envoûtant
- c'est brillant
- c'est ...

Fanfanchatblanc






et pour les passionnés, un album dont je ne me lasse pas : OLE




samedi 3 juin 2017

Compositions personnelles (année 2017) - 5 -




Compo 171 (2017) pastel sec sur papier velours (24 x 32 cm)
inspirée d'une photo "Charlotte" trouvée sur Musetouchvisualartmagasine

Je l'intitule :

"Fleurs"








jeudi 25 mai 2017

Mon petit Musée des Insolites et des Délires (année 2017) - 4 -



Compo 170 (2017) Pastel à l'huile sur papier blanc (32 x 24 cm)

Dans la série :

"Figures géométriques en goguette"

Je l'intitule :

"Méli-mélo de carrés en suspension"


Petite précision : les carrés sont réalisés à main levée, donc irréguliers d'autant qu'il est impossible de gommer le pastel à l'huile.














dimanche 21 mai 2017

Un peu de Musique : Michael Bublé




Michael Bublé

né le 9 septembre 1975 à Burnaby en Colombie britannique.
Chanteur canadien d'origine italienne et aussi acteur.

Il chante la pop, la soul et surtout le jazz. Je le préfère dans ce dernier registre.

Je l'ai découvert grâce à mes enfants qui m'ont offert deux CD dont l'un s'appelle "Crazy".

En digne héritier de Franck Sinatra, il m'a conquise.

Actuellement lui et son épouse ont mis leur carrière entre parenthèses pour suivre la guérison de leur petit Noah âgé de 3 ans et atteint d'un cancer.

Alors outre l'émotion que m'inspire ce chanteur actuellement dans la peine, j'ai voulu lui rendre hommage d'autant qu'il fait preuve d'un grand courage et d'une grande pudeur.

OUVREZ GRAND VOS OREILLES :

- sa voix grave est belle et nous envoûte et le swing lui va bien.

Fanfanchatblanc